Bernard Bach et William Candelon, le duo de chefs du Puits Saint Jacques

La cuisine est une histoire de famille. Après avoir tourné pendant son enfance autour des fourneaux de l’hôtel-restaurant familial de Cazes-Mondenard, Bernard Bach s’est lancé à corps perdu dans une carrière qui l’a mené de Paris à la Corse, de l’est au sud-ouest natal.

« Etoilé Michelin » depuis 1997, il a fait du Puits Saint-Jacques sa maison. Il y a peaufiné ses recettes, affiné ses cuissons, travaillé la constance et la précision indispensables pour proposer la cuisine qu’il a en tête : exigeante mais facile d’accès, sa simplicité gourmande repose sur la belle tradition française. Celle des terroirs et des produits, celle qui sait garder sa force et son identité mais aussi s’ouvrir au saveurs du monde et de l’époque.

Si l’acharnement et le travail sont deux ingrédients essentiels dans une carrière, un chef a également besoin d’une équipe. La première partenaire de Bernard est son épouse, Anne qui l’aide, le soutient et l’encourage depuis ses débuts. Parce qu’il n’y a pas de grand homme sans une femme exceptionnelle.

Depuis 2002, Bernard Bach peut compter sur William Candelon, bras droit et membre essentiel de l’équipe puisqu’il en devient chef en 2009. Tout comme son oncle, William Candelon a grandi au sein d’une famille de restaurateurs et évolué dans l’atmosphère fascinante des plus grandes cuisines françaises.

Avec des idées plein la tête, il est aujourd’hui le complice culinaire de Bernard Bach avec qui il revisite la cuisine de son terroir, qu’ils font évoluer au gré des saisons.