Le restaurant Le Puits Saint Jacques

A 25 kilomètres du cœur de Toulouse, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle au cœur de Pujaudran, petit village du Gers, Le Puits Saint Jacques ouvre les portes de ses salons et de son patio à tous les gourmands.

Le cadre est avenant, l’élégante sobriété de la décoration pose une ambiance annonciatrice de bons moments autour de la table.

Le mélange du cuivre et du bois d’orme joue la carte du chic et illumine l’atmosphère cosy du restaurant. Flatteuses, les lumières du soir se font plus intimes et enveloppantes comme pour mieux laisser la vedette aux assiettes et au ballet qui se joue en cuisine…

Toute l’équipe du Puits Saint Jacques vous accueille du mercredi au dimanche midi dans ce petit coin du Gers qui offre chaque semaine un nouveau menu du marché.

Produits de saison et locaux, ici, tout est fait pour vous faire voyager au cœur de notre belle région gersoise que Bernard Bach et William Candelon se plaisent à revisiter .

– Le mot de l’inspecteur –

« Nul doute que le Gascon gastronome Cyrano de Bergerac, croqué avec génie par Edmond Rostand, aurait apprécié cette maison gersoise, et son patio à l’atmosphère méridionale, à l’intérieur duquel ricochent les accents chantants du Sud-Ouest éternel. Jadis relais sur la route de Compostelle, elle accueillait les fameux marcheurs à la coquille Saint-Jacques. Ici, le Cyrano local se nomme Bernard Bach « fils du Sud-Ouest, fougueux et généreux » (comme il aime à se définir), tombé dans la marmite tout petit, puisque ses parents étaient restaurateurs dans le Tarn-et-Garonne, au pays du chasselas, non loin de Moissac. Longtemps, son père (à 80 ans passés !) cultivera pour lui un potager de 3 500 m². C’est dire le soin que Bernard Bach accorde aux produits régionaux des plaines, fermes ou vergers environnants, guerroyant pour trouver un « magret de canard qui ait goût à magret ». Sans surprise, la carte flatte le terroir sudiste, mais n’hésite pas à marier terre et mer, et s’agrémente de quelques épices, au détour d’une errance voyageuse. »

 

Michelin, 2019